Transmettre à ses enfants 

Enfant, lorsque nous avons partagé des instants précieux avec une personne que nous aimions profondément, quand cette personne a pris le temps de nous raconter, de nous expliquer et de nous donner, reste en nous cette trace indélébile qu’est l’empreinte du souvenir. Ces notions qui nous ont été inculquées, qui restent gravées, nous accompagnent chaque jour, nous structurent, nous renforcent et nous rassurent. 

Tout commence par l’exemple 

Donner et ne rien attendre en retour! N’est ce pas là l’inconditionnel amour ?  La douceur de certains gestes, prendre le temps d’écouter, rassurer, se parler. 

Nous ne pouvons pas attendre de nos enfants d’avoir un comportement idéal ;  tout comme nous, parents, ne sommes pas toujours parfaitement exemplaires évidemment! Il s’agit simplement de trouver le juste équilibre, d’essayer de se tempérer quand nous sommes (vraiment) fachés, d’être attentifs aux besoins de ceux qui nous entourent, savoir se remettre en question, s’excuser, mettre sa fierté de côté, demander les choses poliment, respecter ses affaires et notre environnement, prendre soin des gens que nous aimons … chacun de nos gestes, chacun de nos comportements sont analysés, absorbés puis interprétés par nos enfants. C’est donc ainsi que nous leur transmettons (parfois même inconsciemment) ce que nous aimons. En étant nous-mêmes, ils ont conscience de qui nous sommes et petit à petit ils s’en inspirent afin de l’adapter à leur personnalité.  

Quelques valeurs essentielles 

Lorsque nous devenons parents, nous ne souhaitons que le meilleur pour nos enfants. Avant tout leur sécurité, leur bonheur, leur bien-être, un heureux épanouissement…

En grandissant, il leur faut comprendre puis acquérir certaines notions: 

- Le respect de soi, le respect des autres, une composante importante dans la personnalité de chacun. En avoir connaissance et en prendre conscience, ceci ne peut s’ancrer sans y associer de la bienveillance. Les valeurs ne peuvent être comprises sans être transmises car tout est ressenti, par un enfant, à travers des comportements, des gestes, des paroles, à travers la façon dont nous, leurs parents, vivons. 

- Apprendre à prendre soin des objets, à avoir le sens de l’effort, à avoir confiance en soi, être poli, apprendre à partager, à pardonner, profiter de l’instant présent… 

La base

Le fondement d’une transmission de valeurs, finalement, passe surtout à travers une confiance en soi enracinée grâce à un épanouissement dans un environnement sécurisant. C’est à nous, parents, de procurer cette sécurité en étant ouverts à la discussion, en expliquant le pourquoi du comment (pas toujours évident, on fait de son mieux!), en leur apprenant la notion de liberté de penser afin d'avoir le recul nécessaire et pouvoir ainsi développer leur esprit critique

Une fois la confiance établie, celle-ci offre un champ de découvertes (presque) illimité (bienvenue dans l’expérimentation) car l’enfant se sent à l’aise et surtout  intérieurement sécurisé (bouclier activé!).  

La liberté de penser

« Fais pas ci fais pas ça, viens ici mets toi là » selon les paroles de Jacques Dutronc dans la fameuse chanson « Fais pas ci, fais pas ça » ; nous avons une petite idée de l’éducation à la fin des années 60 : imposer sans expliquer. 

Parfois il faut avouer y avoir recours, faute d’énergie, de patience ou d’idées… Et pourtant, adultes, nous apprécions comprendre et avoir des explications, face à une complication ; cela nous aide à nous remettre en questions, à surmonter les obstacles et avancer. 

Pourquoi les enfants, eux aussi, n’y auraient-ils pas droit ? Est ce que le dialogue n’est pas une solution pour désamorcer des complications ? 

Leur expliquer leur permet de prendre du recul et surtout de comprendre que toute contradiction a leurs envies n’est pas (forcément) qu'une injustice ! 

L’essentiel est qu’ils comprennent que ce que nous voulons leur inculquer et ceci ne doit pas être perçu comme une mauvaise chose. Il s’agit donc d’essayer de leur présenter avec bienveillance, patience, écoute et explications. 

La connaissance de soi à travers son corps

Si nous ne nous respectons pas nous-même alors comment respecter les autres ?

Prendre soin de soi c'est se faire du bien pour se sentir bien. Facile! 

Se faire du bien passe incontestablement par le corps, à travers la pratique d’un sport, et aussi par la peau. La connaissance de soi se fait par l'apprentissage de prendre soin de soi et ce dès le plus jeune âge. Tout être, en harmonie avec lui-même, dégage une aura bienfaisante et rassurante. 

Lorsque la peau découvre de nouvelles textures, la curiosité est attisée ; lorsque l’esprit se sent aligné avec ce que le corps pratique, chaque sensation est savourée, nous apprenons à nous écouter et à nous connaître

Partager avec eux ces instants d’apprentissage et de découverte, sont des souvenirs clés dans leur mémoire (et la nôtre aussi !).

Au-delà de la trace qui reste, l’empreinte est inoubliable. 

Rome ne s’est pas construit en un jour

Notre travail de chaque jour portera ses fruits petit à petit, il se construira et grandira en même temps que nos enfants. 

Armez-vous de patience les résultats ne sont pas toujours immédiats ! En attendant profitez de ces instants de partage, de prendre le temps d’être ensemble et accordez une place capitale à la persévérance !   

Rien ne se transmet sans passion

Sans rien imposer, nous ne faisons que suggérer. Sans forcer nous ne faisons que proposer. Nous choisissons de leur transmettre des notions de bases importantes à nos yeux, de leur faire découvrir ce que nous aimons, ce qui nous rend heureux, ce qui nous fait du bien, pour partager avec eux nos passions, pour leur transmettre ce que nous aimerions faire durer à travers les générations, un lot bienveillant de ce que le temps ne pourra jamais effacer.

 

Transmettre c'est partager ; ce sont des preuves d’amour, des instants de complicité, de douceur ; c’est du temps consacré à sécuriser leur bien-être intérieur. 

Et puis finalement, avons-nous aussi pensé à écouter ce qu’ils ont à nous proposer, ce qu’ils souhaiteraient partager? En étant à leur écoute, nous nous apercevons qu’ils ont, eux-aussi, des choses à nous transmettre, avec passion et émerveillement ! 


Article précédent Article suivant